Rechercher
  • C-M Abarca Psychologue

L'estime de soi #1- Définition et bases




C’est l’amour de soi, le fait de s’accepter avec bienveillance et compassion. De reconnaître ses qualités et ses défauts.



Observez-vous… Que voyez-vous ? Aimez vous ou non ce que vous voyez ?

Au cours de notre vie l’estime de soi peut varier, évoluer en fonction des différents événements de vie auxquels nous sommes confrontés.

La base de l’estime de soi se trouve dans l’enfance, mais même une bonne estime de soi peut être ébranlée par des événements de vie, Harcèlement, maladie, traumatisme….


L’estime de soi repose sur trois piliers :


L’amour de soi (Est-ce que je m’aime tel que je suis?)

La vision de soi (Vision juste de soi-même)

La confiance en soi (Sentiment de capacité)


La confiance en soi est une des composantes de l’estime de soi, on pourrait la traduire par le sentiment de capacité : « je me sens capable de » elle peut être variable en fonction des domaines. Chez un sujet ayant une estime de soi plutôt bonne, le sentiment de capacité, rentre vite dans un cercle vertueux : j’essaye sans (grande) crainte, je m’améliore, je me sens capable de …

Chez une personne avec une faible estime de soi, les pensées négatives sont si forte qu’il est très difficile de sortir de sa "zone de confort" pour essayer de nouvelles activités, ainsi, on n’est plutôt dans un cercle vicieux : je ne me sens pas capable d’essayer, "je suis nul(le)".



Comment se développe la faible Estime de soi ?


Comme vu précédemment l’estime de soi est la façon dont nous nous percevons. Elle est notre base, un socle qui va définir notre façon d’agir, de nous comporter.

Les bases de l’estime de soi se situent souvent dans l’enfance, bien que l’estime de soi puisse varier tout au long de la vie.

L’estime de soi de l’enfant se développe dans sa relation aux autres. Parents, famille proche (grands parents, oncle, tante), accompagnant (nourrice, assistante maternelle, enseignants…) paires….

Sommes toutes les personnes avec qui l’enfant passe du temps (L’estime de soi d’un enfant ne sera pas vraiment impacté par des relations occasionnelles, sauf en cas d'événement traumatique)


Certaines expériences de vie sont reconnues pour avoir un fort impact sur le développement de l’estime de soi :


- Les punitions, négligences ou abus systématiques

- L’absence de reconnaissance, valorisation d’amour

- La différence aux pairs

- Etre la cible du stress ou de la détresse des autres

- La place de la famille dans la société

- Etre l’intrus de la famille ou de l’école

- Les événements traumatiques au cours de la vie (Harcèlement, relations toxiques, difficultés matérielles…)


Ces différentes expériences amènent, les personnes qui les vivent, à avoir une vision biaisée d’eux même, fondée sur les conclusions, les ressentis et la répétition de ces expériences. Ainsi ils développent des croyances négatives sur eux même, ces croyances sont rigides, prisent au pied de la lettre et les empêche de pouvoir se regarder de façon objective.



Une thérapie axée sur cette problématique, peut vous aider à prendre conscience de vos croyances négatives et dysfonctionnelles et vous permettre d'entreprendre de façon différente.


0 vue

© 2023 by Norah Horowitz, Ph.D. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now